Le décrochage des jeunes: Making-Of (suite)


1er Jour de tournage:

Face à face entre le réalisateur, Wilmar Valencia, et l’un des protagonistes, Santiago (son prénom est volontairement changé), qui explique pourquoi et comment il a quitté les FARCS.

L’une des témoins du retour fulgurant à la vie de Santiago et de son succès : il est désormais un professeur de danse apprécié…

Carlos Andres Hincapie, l’un des protagonists, est aujourd’hui un jeune homme solide mais son chemin fut long avant qu’il ne soit heureux. Il grandit dans la rue et réussit à raccrocher, et  il est devenu ‘’graphic designer’’. La caméra de Felipe Meneses surprend un sourire timide…

Le réalisateur, Wilmar Valencia, et le caméraman, Felipe Meneses, pendant le tournage.

3ième Jour de Tournage

Notre protagonist Dania souffre du racket et de la violence dans son école… Elle se sent parfois contre le Mur.

La famille de Dania en train d,expliquer pourquoi elle a décroché de l’école…

Tournage chez Dania: l’équipe a du tourner depuis le petit balcon compte tenu de l’espace restreint à l’intérieur de la maison. Mais ce fut une réelle expérience de voir, par contre, combien cette famille avait un grand cœur!

Pour racrocher , pour revenir à la vie, Dania s’est mise à chanter; elle participe à des concours et maintenant à des émissions de télévision! Au mur, un poster… Elle est prête à chanter pour nous!

Nom :

Courriel :

Commentaire :